LA POMPE À INSULINE

Le traitement par pompe est également appelé insulinothérapie.

Il présente de nombreux avantages.


Qu'elle soit implantable, externe avec injection sous cutanée, son fonctionnement est simple et automatique car elle fournit des doses régulières d'insuline en fonction des besoins puisque l'on peut ajuster le débit de base.

pomope.jpg

Ainsi, la pompe à insuline remplace les multiples injections d'un traitement avec un stylo à insuline et favorise un meilleur équilibre glycémique.


Ce dispositif très fiable et fonctionnel améliore de manière considérable le quotidien des malades.

LA DESCRIPTION DE LA POMPE

Les pompes à insuline sont des appareils à piles discrets, de petite taille, faciles à programmer.

schemapompeexterne.gif

Elles sont facilement amovibles puisqu'elles se clipsent et se déclipsent à volonté

liberte.jpg

Elles peuvent se porter à la ceinture comme un téléphone portable ou se ranger, par exemple, dans un sac "banane"

SON PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT

Dans son fonctionnement, la pompe reproduit ce que l'organisme fait naturellement

basal-bolus.jpg

 



Elle permet donc un traitement de type "basal/bolus".

Le type "basal" permet de garder l'équilibre, les taux sont établis sur 24h, ainsi, la pompe délivre de petites doses d'insuline tout au long de la journée.

Le type "bolus" est une demande précise qui correspond aux heures des repas, la pompe permet donc à l'utilisateur de délivrer quelques doses supplémentaires pour couvrir les glucides absorbés.

LE DÉBIT BASAL

La pompe à insuline délivre automatiquement une dose d'insuline en continu, c'est ce qu'on appelle le "débit de base" ou "débit basal" toutes les 3-4 minutes suivant le modèle de pompe afin de maintenir les glycémies dans l'intervalle désiré entre les repas et pendant la nuit.

Avec l'aide de votre diabétologue, l'utilisateur crée un schéma basal personnalisé correspondant à ses besoins réguliers en insuline.

LE PORT DE LA POMPE

Le cathéter, c'est-à-dire un petit tube en plastique qui transporte l'insuline, est changé tout les 2-3 jours.

Le remplissage du réservoir d'insuline se fait en même temps.

illustration-tubulure-reservoir-aiguille-guide.gif

 


timthumb-php.png

Il est nécessaire d'inspecter le cathéter au moins une fois par jour et de le changer en cas de doute, car une obturation du cathéter empêchant l'insuline d'être distribuée fait tout de suite augmenter la glycémie.

 

La durée d'implantation ne doit pas dépasser 3 jours.


 

Les sites d'implantation des cathéter sont les même que ceux de l'injection, mais l'abdomen est préféré car c'est à ce niveau que l'insuline diffuse le plus rapidement.



s-conseil-plaquette.jpg

Chez un enfant, on préférera implanter le cathéter dans les fesses ou les cuisses car la graisse est plus importante et l'enfant évite d'y toucher ou encore de s'accrocher

 


LE MAINTIEN DE L'AUTOSURVEILLANCE

Comme pour un traitement multi-injections avec le stylo à insuline, la surveillance des glycémies est très importante car le corps n'a aucune réserve d'insuline.

diabete.jpg


 


s-conseil-plaquette.jpg

De manière générale, prenez votre glycémie avant chaque repas et 2 heures après ce dernier afin de vérifier que le bolus à bien agit et donc que le cathéter n'est pas bouché. Cela donne en moyenne 6 glycémies par jours.

En cas d'hypoglycémies ou d'hyperglycémie, il est important de recontrôler 1h après le ressucrage ou le bolus, ainsi vous augmenter le nombre de prises de glycémie.

 



Le moindre problème de pompe ou de cathéter engendre une montée très rapide du taux de sucre. Cependant, les pompes sont équipées d'une alarme en cas d'éventuelle anomalie ou de dysfonctionnement.



timthumb-php.png

Chez les enfants diabétiques porteurs d'une pompe à insuline, le prestataire vous fournira généralement 2 pompes afin d'en avoir une de secours en cas de panne ou de dysfonctionnement.

Pensez à vite prévenir votre prestataire si ce cas se présenter afin qui vous échange la pompe défectueuse au plus vite.

 

 



LES AVANTAGES ET LES INCONVÉNIENTS

- LES AVANTAGES -

Ce système permet de régler le débit d'insuline heure par heure, ce qui est plus efficace lorsque les besoins diffèrent suivant le moment de la journée, ce qui permet de réduire le nombre d'hypoglycémie sévère, notamment pendant la nuit. Ce "débit basal" est complété par des suppléments d'insuline au moment des repas ou en cas d'hyperglycémies, qui sont également administrés par la pompe.

 

timthumb-php.png
Un enfant sécrète l'hormone de croissance généralement en fin de matinée ce qui a tendance à le faire chuter et ainsi se retrouver en hypoglycémie vers 12h.

Grâce à la pompe, il est plus facile de délivrer une dose beaucoup plus petite voir parfois nulle pendant cette tranche horaire afin d'éviter cette chute de la glycémie et de maintenir au mieux l'équilibre.

 
 Ce traitement est adapté à tout le monde. Il est spécialement conseillé aux :
- femmes enceintes en raison de sa flexibilité et de son adaptation aux rapides variations des besoins du aux rapides changements hormonaux pendant la grossesse                                                                                                                                                                                                                                
- enfants en raison de sa flexiblité et il facilite la gestion du diabète en cas de maladies et évite à l'enfant de devoir manger les même quantités tous les jours à la même heure.


La pompe permet de voyager de façon plus simple en enregistrant des protocoles à l'intérieur qui permettent de diminuer l'effet du décalage horaire.


timthumb-php.pngSi vous devez prendre l'avion, vous risquez de sonner lors du contrôle
En aucun cas, vous ne devez retirer votre pompe
N'hésitez pas d'en parler à votre médecin ou votre prestataire afin qui vous délivre un papier affirmant l'usage vitale.
L'avion n'est pas interdit aux usagers d'une pompe à insuline

 
Pour les sportifs, la pompe permet de passer d'un exercice à intensité élevé d'un simple passage au basal temporaire et de réduire rapidement la quantité d'insuline absorbée. En effet vous pouvez réduire le débit basal de manière temporaire durant votre exercice ou d'arrêter temporairement la pompe durant une durée précise. 


s-conseil-plaquette.jpgAvant toute activité physique intense, pensez à contrôler votre glycémie
Ainsi, il vous sera plus facile d'agir en conséquence sur la pompe 



Il existe un impact direct sur le contrôle de la glycémie qui entraîne une diminution de maladies cardiovasculaires et des problèmes rénaux.



- LES INCONVÉNIENTS -

La pompe à insuline est contrôlée par le diabétique. L'appareil ne peut déterminer seul quelle quantité d'insuline injecter. Il doit savoir quelle quantité d'insuline il a besoin à quel moment et en quelles circonstances.

A NOTER :
Lors d'un bolus, vous n'avez qu'à rentrer votre glycémie, le nombre de glucides absorbés s'il s'agit d'un repas et la pompe calcul la dose d'insuline nécessaire.
Vous n'avez plus qu'à la rentrer pour l'injecter


La pompe doit être portée en permanence (jour et nuit) sauf pour aller dans l'eau (par exemple, le bain, la douche, la piscine...)


Il peut y avoir un risque mesuré d'infection lié au cathéter sous-cutané, c'est pour cela qu'il est important de bien désinfecter avant la pose du cathéter.


Il existe un risque mesuré d'augmentation de la fréquence de lypodystrophies insuliniques.


Le patient doit être en mesure de réagir en cas de panne ou de dysfonctionnement de la pompe soit en basculant l'autre pompe si vous en posséder 2 mais attention à bien rentrer les données dans la deuxième pompe, soit en passant au stylo à insuline en suivant le schéma de remplacement réaliser avec le diabétologue.


LA POSE DU CATHÉTER

  1. Nettoyer le plan de travail
  2. Lavez-vous les mains avec du savon
  3. Préparez le matériel :

illustration-tubulure-reservoir-aiguille-guide.gifflacon d'insuline

seringue réservoir

tubulure et cathéter

compresses stériles

solution désinfectante comme la biseptine

système auto-piqueur

et pour les enfants de l'emla (en patch ou en crème)


A NOTER :
L'insuline non utilisée se conserve au frais dans le frigo par contre tout flacon entamé doit rester à température ambiante (en dessous de 25°C)


  1. Chez les enfants, posez l'emla au moins 1h avant la pose du cathéter afin d'anesthésier la zone de pose
  2. Désinfecter la zone où vous allez poser le cathéter à l'aide d'une compresse imbibée de biseptine

A NOTER :
La zone désinfectée doit être bien sèche sinon le cathéter adhèrera pas à la peau


  1. Retirez l'ancien réservoir de la pompe et faites retour du piston dans le menu
  2. Préparer le nouveau réservoir à l'aide de la seringue réservoir en l'adaptant sur le flacon à insuline et en prenant bien soin de chasser les bulles d'air
  3. Insérer le réservoir dans la pompe après avoir adapter la tubulure à perfusion dessus et bloquer le flacon
  4. Replacer le piston et purger la tubulure jusqu'à obtention d'une goutte perlant au biseau de l'aiguille
  5. Placer le cathéter dans le système auto-piqueur si celui-ci n'en ai pas équiper et armez-le
  6. Présentez l'auto-piqueur sur la peau et déclenchez-le
  7. Retirer l'auto-piqueur et vérifier que le cathéter adhère bien à la peau
  8. Connectez la tubulure au cathéter et purgez-le (respecter la dose à injecter suivant le cahtéter utilisé)
  9. Evacuer les déchets (ancienne tubulure, aiguille...) dans le récupérateur d'aiguilles


s-conseil-plaquette.jpg
Vérifier 1 à 2 heures après la pose du cathéter la glycémie afin de s'assurer qu'il  a bien été posé et que l'insuline passe bien




timthumb-php.png
Il existe énormément de pompe à insuline sur le marché
A chaque pompe correspond un certain nombre de cathéter qui peuvent s'adapter au réservoir de la pompe
Il est important de se sentir à l'aise dans la pose du cathéter et confier vos angoisses à votre médecin ou prestataire
Ils sont pour trouver avec vous l'équipement qui vous correspondra le mieux


Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site